Jacques Cellard, Mi-sainte Mi-touche51YY4ZQWKWL
1996
Pocket
165 p.

Résumé:
La belle comtesse Odette de Crépy s'ennuyait doucement lorsqu'elle rencontra le distingué Marcel R.. Il fut ému par ses formes plantureuses et le lui fit savoir. Elle le trouva fort divertissant quoiqu'un peu mufle et prit l'initiative de nouer avec lui une correspondance qui n'allait pas tarder à se dévergonder. Abandonnant toute fausse pudeur, elle lui confie les incertitudes de son corps et de son coeur. Il entreprend de parfaire son éducation en lui faisant découvrir de nouvelles subtilités érotiques et en lui révélant ce qu'est l'entrée des artistes, le sadinet ou encore le rondinet... Ensemble, ils vont inventer une délicieuse grammaire libertine, promesse de gourmandises rares et de plaisirs sans fin et sans frein.

Selon moi:
Un homme, une femme. Ils se croisent. Elle lui écrit et ils décident de se revoir. Il ne se passe rien. Desespérée, elle reprend ses lettres. Amour libertin et plaisir des mots couchés uniquement sur du papier. Un beau "roman épistolaire-erotique" (l'eau de rose n'a rien a voir la dedans...)